Quels vins choisir pour un apéritif dînatoire ?

Vous organisez un apéritif dînatoire et vous ne savez quel vin choisir pour plaire à vos convives. Suivez nos conseils pour choisir votre vin. Rosé, blanc ou rouge, l’apéritif va vous en faire boire de toutes les couleurs.

Le winner de l’apéritif dînatoire : le rosé

S’il y a bien un vin qu’on adore pour les apéritifs dînatoires, surtout à la belle saison, c’est le vin rosé. Placez-le tout de suite sur votre liste de courses ou de livraison de vin pour votre soirée. Le rosé frais coule comme un nectar et s’associe avec bonheur à toutes les saveurs, salées, sucrées, amères, piquantes… Il existe toute une gamme de rosé et différents prix. Pour un rosé rafraîchissant et peu tannique, choisissez plutôt un côtes-de-provence. Pour un vin un peu plus fruité, le Languedoc propose des vins plus élaborés. Si vous avez envie d’un rosé peu sucré, orientez-vous plutôt sur un vin de la vallée de la Loire, comme un rosé d’Anjou. Les bordeaux rosés sont quant à eux encore plus corsés et plus secs.

Les challengers : les vins blancs

Pour l’apéritif, les vins blancs sont aussi très appréciés. Le vin blanc moelleux s’accorde à merveille avec les foies gras, ris de veau, salades de foies de volaille, ou les petits pâtés… Votre choix se portera sur des sauternes, gaillac, monbazillac, jurançon, vouvray, ou coteaux-du-layon. Les vins blancs secs s’accordent avec tout et ont le grand avantage de n’être jamais écœurants. Ils plaisent aussi au plus grand nombre. Chardonnay de Bourgogne, pinot gris, riesling ou muscat d’Alsace, chenin blanc d’Anjou… vous avez l’embarras du choix. Enfin, n’oubliez pas le prince des vins, le champagne. Il s’accorde avec tout, et se boit avec délice du début à la fin d’un repas.

L’outsider : le vin rouge

Pour votre apéritif dînatoire, vous pouvez aussi acheter du vin rouge BIO. On pense moins souvent à lui pour ce genre d’occasion, et pourtant, le vin rouge s’accorde avec beaucoup de mets, à condition de le choisir plus ou moins tannique. Dans la région de Bordeaux, par exemple, on boit du rouge… sur des huîtres ! Essayez, c’est un mariage intéressant. Et on le choisit BIO pour protéger sa santé en plus, que du positif !

Le secret d’un apéritif dînatoire réussi : le choix

On ne discutera pas ici les goûts et les couleurs en matière de vin. Pour plaire à vos invités, ne misez pas sur un seul vin. Choisissez plusieurs cépages et différents goûts, un peu de moelleux, un peu de sec, un peu de tannique, et vous satisferez tous les palais.

Publié dans Vins d'apéritif | Laisser un commentaire

Quels vins pour un repas végan ?

Lorsque l’on cherche quel vin accorder à son plat, bien souvent, on trouve des listes de vin qui vont avec des viandes ou des poissons. Or, la cuisine végétalienne se démocratise de plus en plus. Il est donc pertinent de donner aux végétariens et aux véganes une idée des différents vins qui correspondent à leur régime alimentaire. Dans cet article, découvrez quels vins s’accordent avec des plats 100% végans.

Quel vin choisir avec une salade ?

La plupart des personnes non véganes pensent que la cuisine végétalienne consiste seulement en quelques feuilles de salade. Pourtant, les salades véganes peuvent être très savoureuses et surtout variées ! Graines germées, légumineuses, sucré salé… les recettes végétaliennes manquent rarement de créativité.

Les vins qui se marient parfaitement avec les crudités sont les vins blancs fruités de Bourgogne ou de Touraine. Les senteurs légèrement fruitées de ces vins s’accordent à merveille avec la fraîcheur d’une salade composée sans en écraser les saveurs. Des vins rosés peuvent également convenir mais veillez bien à ce que les arômes ne soient pas trop puissants.

Cuisine méditerranéenne et vin rouge : l’association parfaite

Légumes du soleil

La cuisine méditerranéenne est très facile à adapter au régime végétalien. Ces plats ensoleillés sont parfaits pour vos soirées d’été. Pour accompagner une ratatouille, nous vous conseillons de vous tourner vers un vin rouge des Côtes du Rhône ou du Languedoc. Les arômes épicés de ces vins correspondent parfaitement aux légumes très cuisinés souvent relevés d’aromates comme des herbes de Provence.  

Si vous n’êtes pas amateur de vin rouge, sachez que ces plats se marient très bien avec des vins rosés des mêmes régions. De plus, le rosé est souvent apprécié en été. Vous ferez donc forcément plaisir à vos invités en en mettant à table.

Quel vin associer à un curry végan ?

Les currys de légumes sont le plat à la mode que l’on voit partout sur les blogs de cuisine. Ces recettes simples aux accents exotiques font des repas copieux et savoureux. C’est l’assaisonnement qui donne toute sa saveur à ce plat à base de riz (ou de quinoa) et de légumes de saison.

Pour rehausser l’onctuosité amenée par le lait de coco et relever le goût des épices, un vin d’Alsace épicé est tout indiqué. Le Gewurztraminer est le vin parfait pour les plats épicés de n’importe quelle cuisine : plats indiens, asiatiques ou créoles. L’acidité, les épices et les accents fruités de ce vin équilibrent parfaitement les plats exotiques.

Et pour le dessert ?

Crémant de Bourgogne Saint Chargny
Source : Sainchargny

Contrairement à ce qu’on aurait tendance à penser, il existe des desserts et des pâtisseries véganes très gourmandes.

Pour accompagner vos desserts, choisissez un vin pétillant, comme le crémant de Bourgogne. Les notes fruitées ou miellées de ce vin rafraichissant s’accordent très bien avec un gâteau ou une simple salade de fruits. Vous pouvez aussi vous tourner vers un crémant de Bourgogne rosé pour un peu plus d’originalité.

Ces vins pétillants conviennent également aux soirées de fêtes, comme les anniversaires ou les mariages et peuvent être servis à l’apéritif comme au dessert.

À savoir : il existe des vin vegans. Cela signifie qu’aucun adjuvant d’origine animale n’a été utilisé, ce qui est souvent le cas dans les vins classiques dans le cadre du collage.

Publié dans Vins avec les légumes | Laisser un commentaire

Repas de fête : quand servir le champagne ?

Même si on a tendance à mettre le vin et le champagne dans des catégories différentes, le champagne reste tout de même un vin, bien qu’il s’agisse d’un vin effervescent. Néanmoins, cela n’enlève rien au fait que le champagne est synonyme de prestige. On le réserve d’ailleurs le plus souvent aux occasions spéciales et aux grandes célébrations, contrairement au vin que l’on sert plus facilement au cours des repas. Pour certains, le champagne doit se déboucher dès l’apéritif. Pour d’autres, il est toujours servi au moment du dessert. Une petite minorité va même jusqu’à boire du champagne tout au long du repas. Essayons de voir à quel moment du repas il est préférable de servir du champagne !

Champagne servi dans une coupe à l'apéritif

Du champagne à l’apéritif ou au dessert ?

En 2016, le Syndicat Général des Vignerons faisait publier une enquête afin de savoir à quel moment les Français préféraient boire leur champagne. Au vu de cette étude, il semblerait que le champagne soit plutôt apprécié à l’apéritif (68 %), ainsi qu’au dessert (48 %). Des résultats qui peuvent faire grincer des dents, surtout pour les connaisseurs !

En effet, pour les puristes, il n’y a pas à discuter : le champagne doit être servi à l’apéritif. La texture et les saveurs d’un Champagne de la maison Gosset par exemple permettent d’ouvrir les papilles, et donc de bien commencer le repas. Le palais sera alors plus à même d’apprécier les plats que vous allez déguster par la suite.

À l’inverse, champagne et dessert ne font pas forcément bon ménage. Cela s’explique tout simplement car le sucre a tendance à faire ressortir l’acidité et les tanins du champagne. Ce serait même encore pire avec les desserts chocolatés, car le cacao aurait alors un goût plus amer. Or, peu de gens sont capables d’apprécier l’amertume du cacao.

Servir du champagne tout au long du repas

Toujours selon l’étude du Syndicat Général des Vignerons, on trouve également 18 % de Français qui boivent leur champagne tout au long de leur repas. Si cela vous paraît aberrant au premier abord, prenez le temp de la réflexion !

Finalement, ce qui peut rendre le champagne peu adapté lors du dessert, c’est aussi le fait que le palais est arrivé à saturation. Si vous avez déjà bu trois cépages différents au cours du repas (un pour l’apéritif, un pour l’entrée et un pour le plat), vous pourrez difficilement apprécier votre champagne au moment du dessert. Par contre, si vous n’avez bu qu’un seul cru tout au long du repas, cela sera moins gênant à l’issue de votre repas.

Autre élément important : il est tout à fait possible d’adapter le choix du champagne en fonction du plat qui est servi. Comme pour le vin, certains champagnes se marient mieux avec le poisson, la viande ou même les desserts. Vous pourrez par exemple servir un champagne Blanc de Blancs extra brut à l’entrée et un champagne demi-sec, plus sucré, au moment du dessert.

Source images : Pexels

Publié dans repas de noel, repas familial | Laisser un commentaire

Quel vin choisir pour accompagner les poissons gras ?

En marinade ou directement dans le verre, le vin peut très bien se marier avec les poissons gras, comme les sardines ou le maquereau. Attention cependant à bien le choisir pour garder les saveurs et du plat, et de la boisson. Voici nos conseils !

Verre de vin et bol

Du vin d’Alsace sur le maquereau

De manière générale, on servira du vin blanc avec le poisson dans la majorité des cas. A contrario, les vins rouges ont pour la plupart un goût si prononcé qu’il en gâche le poisson. Et ce vin blanc, non seulement vous pouvez le boire frais entre deux bouchées de maquereau, ou faire baigner votre poisson dedans pour gagner en onctuosité dans une marinade.

On associera aux poissons gras un vin blanc sec, à l’image des vins d’Alsace. Un Sylvaner ou un Riesling iront parfaitement sur un plat de maquereaux, lui-même cuisiné dans des fruits ou des baies. Certains vins de Val de Loire seront aussi excellents en accompagnement, à savoir le Muscadet ou le Saumur.

Si le vin blanc conviendra tout à fait aux repas classiques, on préférera monter en gamme lors des repas de fête ou des grandes occasions. Typiquement on pourra choisir un bon champagne brut, de la fraîcheur pour compenser la peau sèche ou farineuse de certains poissons gras. Dans la même veine, un Crémant d’Alsace fera tout aussi bien l’affaire.

Certains originaux se risquent même à boire de la bière blanche ou ambrée avec leur maquereau !

Du blanc ou du rosé pour les sardines

Très appréciée en France, la sardine ne manque pas sur le littoral hexagonal. On la déguste souvent grillée au barbecue ou froide, en entrée. D’ailleurs, l’avantage de ces petites boîtes métalliques de poisson est que l’on peut goûter différentes alliances, comme les sardines à l’huile, au piment, etc. sans en perdre tous les bons nutriments qu’elles contiennent.

Poisson de l’Atlantique mais aussi de la Méditerranée, la sardine est délicieuse alliée à un Côtes de Provence (frais) ou un Cassis blanc (fruité). Il y a de toute façon de nombreux choix possibles parmi tous les blancs qui existent, vos préférences joueront aussi beaucoup. Vous pourrez déguster un Chablis classique tout comme un Jurançon ou une Clairette du Languedoc.

Qu’elles soient grillées ou marinées, les sardines iront également très bien avec un rosé corse, à la fois fruité et équilibré, ou un rosé du Languedoc.

Publié dans Vins avec les poissons | Laisser un commentaire

Le bon vin tout au long du repas

Choisir le vin qui sublimera un plat est déjà une tâche difficile en soi… mais il faut également veiller à bien accorder entre eux les différents vins que l’on sert tout au long du repas !

En effet, certaines règles sont à respecter pour proposer des accords mets-vins qui se complètent efficacement.

Accords mets-vins : respecter l’harmonie entre les saveurs

De la même manière qu’il y a un ordre à respecter pour servir les plats – sauf si vous aimez manger votre dessert en premier – il faut aussi veiller à soigner l’enchainement de ses vins. Et si l’on ne mange généralement pas une part de gâteau au yaourt moelleux en tout début de repas, il y a une bonne raison à cela ! En effet, les mets sucrés stimulent tellement les papilles, que tout ce que l’on goûte par la suite semble bien fade en comparaison.

Amis en train de trinquer avec des verres de vin blanc

Avec le vin, c’est exactement le même phénomène qui se produit : un vin doux, aussi excellent soit-il, servi immédiatement après un vin puissant et tannique, semblera bien triste et terne. De la même manière, si l’on possède une excellente bouteille, mieux vaut la servir après ses vins plus « moyens ». Dans le cas contraire, des vins moyens, mais corrects, paraîtront bien peu savoureux et n’arriveront pas à tenir la comparaison.

Il faut donc veiller à servir ses vins de manière graduelle, de façon à gagner progressivement en intensité, sans rompre cette évolution.

Choisir les bons vins pour gagner en intensité

Verre de vin à côté d'une entrée gastronomique

C’est pourquoi on commencera généralement par servir des vins blancs en entrée, pour accompagner de la salade, des toasts ou des fruits de mer. C’est également le bon moment pour sortir le champagne : les bulles réveillent les papilles !

Vient ensuite le plat de résistance : là, tout dépendra de la nature du plat. On ne servira en effet pas le même vin avec des tagliatelles au saumon qu’avec une viande rouge en sauce. Le poisson et les viandes blanches sont en effet considérées comme plus « douces », en termes d’intensité, que la viande rouge ou le gibier. Voilà pourquoi du vin blanc corsé ou du vin rouge fruité conviendra mieux aux premiers, tandis que pour les seconds, des vins rouges bien puissants et profonds relèveront à merveille le plat !

À savoir : on évitera d’associer du rosé avec des fromages forts, puisque son acidité risquerait de masquer leur goût.

Enfin, lorsque vous arriverez au dessert, vous pourrez sortir vos vins les plus liquoreux, qui s’associeront parfaitement bien avec le côté sucré de vos gâteaux.

Besoins de quelques idées de vins pour accompagner votre repas ? Voici une liste qui devrait vous aider :

  • Exemples de vins blancs forts : Chardonnay, Sauvignon et Chenin.
  • Exemples de vins rouges fruités : Sirah, Cabernet franc et Gamay.
  • Exemples de vins rouges tanniques : Carignan, Cabernet sauvignon et Merlot.
  • Exemples de vins liquoreux : Sauternes, Pinot Gris et Vin de paille.

Source image : Unsplash

Publié dans repas familial | Laisser un commentaire

Idées de cadeaux pour les personnes qui aiment le vin

Pour les anniversaires ou à Noël il est facile de faire plaisir aux personnes qui apprécient le vin : il suffit d’emballer une bonne bouteille !

Mais ce n’est pas un cadeau très original et vous ne serez peut-être pas le seul à y avoir pensé. Alors voici une petite liste de cadeaux originaux pour les fans de vins à offrir en toute occasion !

Un stage d’œnologie

Une passion naissante pour le vin ou une volonté de se perfectionner : le stage d’œnologie est ouvert à tous, débutant comme confirmé.

Pratiqué en ville dans un bar à vin, ou à la campagne dans une cave, il y en a pour tous les goûts. Le stage permet d’apprendre à goûter et à mieux comprendre et reconnaitre les vins et les cépages.

Des vacances dans un vignoble

Un verre de vin rouge devant un paysage de vignes

De nombreuses régions proposent des séjours autour de la vigne et de son exploitation. En plus de pouvoir goûter le vin et visiter les caves, ces voyages permettent de profiter des paysages souvent magnifiques de ses régions. Quelques conseils de régions où offrir un voyage autour du vin :

  • La bourgogne
  • Le Piémont en Italie
  • L’Alsace
  • L’Hérault
  • Etc.

De quoi rafraîchir les bouteilles pour l’été

Un seau à glace sac transparent
Seau à glace Ice Bag, collection Prestige, 10,50 €

L’été arrive et la hantise de tous les amateurs de vin est de devoir boire un vin trop chaud ! Heureusement, il existe de nombreux accessoires pour rafraichir le vin en été : un seau rafraichisseur de bouteille, une chaussette rafraichissante en glaçons, un refroidisseur de vin, etc.

Du classique seau à glace transparent, au très classe seau à champagne gravé, vous n’aurez que l’embarras du choix.

Un tire-bouchon de collection

Le tire-bouchon, voici bien un accessoire indispensable à tout aficionados de bon vin ! Chaque année voit apparaître des modèles plus solides, plus ingénieux ou plus drôles, pour le grand plaisir des amateurs de beaux objets.

Le saviez-vous ? Il existe des collectionneurs de tire-bouchons, on les appelle les Helixophiles !

Électrique, à poignés, avec figurine, classique ou encore en forme de licorne : vous trouverez forcément votre bonheur sur internet.

Un abonnement pour une box de vin

Une bouteille de vin avec deux verre à pied et un tire-bouchon

Depuis quelques années les box, déferlent dans nos boîtes aux lettres. Box de produits de beauté, box de graines à planter, box de chaussettes, et depuis peu il existe même des box de vin ! Chaque mois la personne à qui vous l’offrez recevra dans sa boîte aux lettres une sélection d’une ou plusieurs bouteilles de vin. C’est parfait pour découvrir de nouvelles choses.

Et si vous avez le budget, pourquoi ne pas la coupler avec un box de fromages, pour encore plus de plaisir ?

Une petite cave à vin

Une cave à vin de petite taille est un très beau cadeau pour un amateur de vin. Les gammes de prix sont très variées mais descendent rarement en dessous de 100 euros. Le prix dépend en général de la capacité de la cave et de sa rapidité de refroidissement.

Attention cependant à ne pas confondre cave de vieillissement, cave de service et armoire de mise en température. Ce sont des équipements qui ne sont pas utilisés pour les mêmes usages.

Publié dans Les vignobles | Laisser un commentaire

Aménager une cave à vin chez soi

Homme qui sort une bouteille de vin de sa cave à vins

Tout amateur de vin se doit de disposer d’une cave ! Ce type d’aménagement est parfois accessible à un bricoleur amateur, parfois très ambitieux. On fait le point sur les différentes options envisageables.

Les particularités d’une cave à vin

Rappelons que la cave à vin doit répondre à des critères précis :

  • la température : entre 10 et 14 °C ;
  • l’hydrométrie : 70 à 80 %.

Elle doit par ailleurs être bien aérée. Enfin, on pense les éclairages en amont du projet, en prévoyant une lumière douce, qu’on veillera à ne pas orienter vers les bouteilles. Peu importe que vous optiez pour une cave enterrée, pour une pièce ou pour un placard aménagé, votre cave doit impérativement répondre à ces impératifs. Si ce n’est pas le cas, il faudra envisager les travaux en conséquence. L’occasion d’utiliser vos outils Hikoki si vous avez l’âme d’un bricoleur ! L’isolation, l’installation d’une ventilation et/ou d’un déshumidificateur impactera les travaux et votre budget. Il est donc indispensable de bien préparer votre budget.

Le cas particulier de la cave enterrée

Qui dit « cave enterrée » ne dit pas forcément cave voûtée. Il existe en effet des modèles préfabriqués, de forme cylindrique, auxquels on accède par un escalier hélicoïdal. Ils peuvent s’équiper d’une trappe transparente : une option très élégante dans une villa contemporaine. Quelle que soit sa configuration, la réalisation d’une cave enterrée nécessite l’intervention de professionnels aguerris, et il s’agit du modèle le plus onéreux (la note peut dépasser les 40 000 €).

L’aménagement de la cave à vin

Aujourd’hui, la cave purement fonctionnelle est un peu dépassée. Désormais, la tendance est à l’espace déco et casual. Vous pouvez donc faire preuve d’imagination. Si vous avez la fibre du bricolage, vous possédez sans doute quelques basiques : scie sauteuse et ponceuse Makita, visseuse, fixations Dewalt, etc. Vous pouvez donc envisager de réaliser vos rangements sur mesure à moindres frais. Si ce n’est pas le cas, optez pour une solution modulable. De l’armoire aux éléments à encastrer, vous pouvez désormais trouver des modèles pratiques au design travaillé.

Publié dans Les vignobles | Laisser un commentaire

Comment conserver des bouteilles de vin ?

Si vous êtes un amateur de bon vin, vous avez sûrement envie de faire vieillir de belles bouteilles. Mais conserver un vin qui a un potentiel de garde réclame quelques conditions. En effet, de ces conditions dépend le bon vieillissement du vin. Si certaines règles ne sont pas respectées, vous prenez le risque de faire mal vieillir ou vieillir trop vite votre vin. Voici donc tous nos conseils pour bien conserver des bouteilles de vin :

La température de conservation

Il est recommandé de garder les bouteilles de vin que vous souhaitez faire vieillir dans un lieu à la température constante. Cette température ne doit pas dépasser les 18°C et il est contre-indiqué de conserver du vin en dessous des 11°C. En effet, dans une atmosphère trop froide, il y a un fort risque de cristallisation. Et cette cristallisation favorise ce que l’on appelle les dépôts. Ainsi, si vous souhaitez faire vieillir des vins de Bordeaux en primeur, une belle bouteille de Château Beau Site ou encore un Grand Cru classé Saint-Emilion, veillez à conserver ces vins à bonne température !

L’humidité et l’obscurité

Pour conserver vos bouteilles de vin, deux autres critères sont importantes : l’humidité et l’obscurité. Concernant l’humidité, c’est un facteur très important. En effet, si le taux d’hygrométrie du lieu de conservation est inférieur à 70%, les bouchons risquent de s’assécher et le vin de s’évaporer. Un taux d’hygrométrie supérieur à 70% n’est dérangeant que pour les étiquettes ! Ensuite, concernant l’obscurité, sachez qu’un cave très sombre est idéale pour la conservation des bouteilles et surtout pour les vins blancs. En effet, la lumière peut provoquer sur les vins blancs une déviance aromatiques et leur donner ainsi un goût poussiéreux.

Un lieu calme et sain

La meilleure cave à vin est celle qui est calme et saine. Pas de bruit, pas d’odeur, pas de vibration, pas de perturbation… Les bouteilles doivent être couchées pour que le vin soit en contact avec le bouchon. Et pour le reste : laissez faire le temps !

Publié dans Les vignobles | Laisser un commentaire

Préparer du pain avec du vin ? 3 recettes à découvrir !

Avez-vous déjà goûté le pain au vin ? Idéal pour les apéritifs ou l’accompagnement des fromages, le pain au vin se décline pour mieux satisfaire les gourmands. Pour un résultat optimal, il n’est pas inutile de s’équiper en matériel de boulangerie.

Pain au vin rouge et saucisson sec

  • 335 ml de vin rouge
  • 8 g de sel
  • 375 g de farine blanche T55
  • 115 g de farine complète
  • 13 g de levure de boulanger
  • 175 g de saucisson sec

Pour former le levain, versez le vin rouge, le sel, les farines et la levure dans le bol du robot, et pétrissez jusqu’à obtention d’une pâte aérienne. Enlevez la peau du saucisson, et coupez-le en dés, puis ajoutez-le au levain. Si vous possédez une machine à pain, sélectionnez le mode en adéquation avec les mesures. Ajoutez le saucisson au “bip” ingrédients. Recouvrez le levain d’un torchon propre, puis laissez-le reposer pendant deux heures. La préparation doit doubler de volume. Avant d’enfourner la préparation, entaillez légèrement la surface de la pâte avec un couteau. Faites cuire le pain pendant 30 minutes à 180°C.

Pain au vin rouge et aux oignons

  • 2 oignons rouges
  • 50 cl 5 cl de vin rouge
  • 25 g de levure de boulanger
  • 20 g de sel
  • 800 g de farine

pain et oignon

“pluchez les oignons, émincez-les, et faites-les revenir dans un peu de beurre. Versez 5 cl de vin rouge pour déglacer les oignons, puis laissez réduire. Versez dans le bol du robot les ingrédients dans l’ordre suivant : farine, levure, vin rouge, puis pétrissez pendant 10 minutes. Incorporez ensuite le sel et les oignons (quand ils sont froids). Pétrissez encore le tout pendant 2 minutes. Recouvrez la préparation d’un torchon propre, et laissez reposer 30 minutes dans une pièce chaude ou dans votre four tiède, qui sera utilisé comme chambre de pousse. Enfin, donnez à la pâte la forme d’une boule ou d’une baguette. Enfournez à 180°C en prenant soin de déposer un récipient d’eau dans le four. Laissez cuire pendant 25 minutes environ.

Pain au vin blanc et aux herbes

  • 45 cl de vin blanc sec
  • 10 cl d’huile d’olive
  • 10 g de sel
  • 1 kg de farine blanche T55
  • 15 g de levure de boulanger
  • 10 g de sucre blanc
  • 2 cuillères à soupe de persil
  • 2 cuillères à soupe de ciboulette
  • 2 cuillères à soupe de romarin
  • 2 cuillères à soupe de graines de lin

Versez tous les ingrédients dans le bol d’un robot ou dans une machine à pain, et pétrissez pendant 10 minutes. Laissez lever la pâte pendant une heure et demie dans un endroit chaud. Farinez vos mains, puis façonnez la pâte en plusieurs boules afin d’obtenir plusieurs petits pains. Déposez-les sur la grille du four, entaillez la surface des boules avec un couteau, et saupoudrez légèrement de farine. Laissez pousser la pâte pendant environ deux heures. Enfournez pendant 45 minutes à 210°C.

Publié dans repas familial | Laisser un commentaire

Quel vin boire avec du chocolat ?

Marier le vin avec les desserts n’est pas une mince affaire. Mais avec le chocolat, c’est encore plus complexe. Tous nos conseils pour éviter les faux pas et trouver la bouteille qui accompagnera au mieux vos créations cacaotées.

Quel vin associer avec du chocolat ?

Quel vin associer avec du chocolat ?

Pourquoi marier vin et chocolat est si difficile ?

Pour comprendre ce phénomène, il faut revenir sur la fabrication du chocolat. Savant mélange de fèves de cacao torréfiées puis réduites en pâte avec du sucre, et parfois du lait et des arômes, le chocolat se caractérise par sa puissance.

Car le cacao contient des tanins. Les mêmes que le vin. Marier chocolat et vin, c’est donc mettre en place un choc des titans. Au risque que l’un n’écrase l’autre et qu’aucun des deux ne soit apprécié à sa juste valeur.

Peut-on boire du vin rouge avec du chocolat ?

Pour les raisons précédemment citées, il vaut mieux éviter ce mariage assez osé. Si toutefois vous proposez un chocolat très amer, dont la teneur en cacao s’élève à au moins 75 %, vous pouvez étonner vos convives par cette alliance tout en puissance.

Sinon, préférez davantage des vins doux naturels. Au premier plan, le Porto et le Banyuls. Ces vins, surtout lorsqu’ils ont vieilli minimum 15 ans, dégagent des arômes de fruits séchés et de cacao qui soulignent parfaitement les saveurs du chocolat. Pour combler un fin gourmet, offrez-lui un coffret de chocolat avec une bouteille de Maury ou de Rasteau 15 ou 20 ans d’âge.

coffret chocolats

Offrir un coffret de chocolats avec une bouteille de Maury est un accord parfait !

Quid de l’alliance vin blanc/chocolat ?

Il est tout à fait possible de marier le vin blanc avec le chocolat, mais pas de n’importe quelle façon. Selon la teneur en sucre de votre dessert, ajustez la quantité de sucre du vin.

En d’autres termes, si vous servez une tarte au chocolat ou un sorbet pur cacao, proposez un vin doux sucré et liquoreux comme un Sauternes.

Mais avec une mousse au chocolat au lait, voire avec un dessert au chocolat blanc (qui ne contient aucune pâte de cacao, mais seulement du beurre de cacao et du sucre), misez sur des vins blancs secs et vifs.

Et si vous souhaitez marquer des points auprès de l’être aimé, on ne saurait que trop vous conseiller les petits chocolats à message personnalisé associés à une jolie bouteille de Vouvray, pour lui clamer votre amour !

Publié dans Vins avec les desserts | Laisser un commentaire