Quel vin avec un rôti de sanglier ?

Comme pour l’ensemble des gibiers à poil, la chair ferme du sanglier est caractérisée par son goût fort et puissant. Lorsqu’il est rôti, son temps de cuisson sera observé avec soin : sa viande doit être servie rosée ou saignante pour ne pas être trop sèche.Concernant l’accompagnement, un vin rouge sera de rigueur (c’est une tradition pour tous les gibiers). Afin d’obtenir un bon répondant en bouche, il lui faudra cependant un vin puissant, peu tannique et plutôt velouté, idéalement issu des cépages grenaches de la vallée du Rhône (Pommard ou Vacqueyras) ou un Côtes-du-Roussillon-villages Tautavel. Un pinot noir Nuits-Saint-Georges saura lui aussi le sublimer.

Enfin, pour plus de complexité, le rôti de sanglier peut être servi avec un vin muté sur grains, tel qu’un Banyuls du domaine de la Rectorie.

Publié dans Quel vin avec les viandes ? | Marqué avec | Laisser un commentaire

Quel vin avec du poulet aux morilles ?

Un excellent champignon comme la morille doit être traité avec un grand respect culinaire. Et s’il ne constitue pas toujours le produit principal d’une recette, les gourmets ne doivent pas hésiter à l’associer à des produits de qualité. Pour préparer un poulet aux morilles, il faudra donc choisir idéalement un poulet de Bresse !

morille

Comme pour la plupart des viandes blanches, il sera servi avec un vin blanc, suffisamment puissant pour ne pas être atténué par le goût de la morille. Un Meursault-charmes de Bourgogne, plutôt gras et rond répondra parfaitement à ces attentes. Un Côtes-du-Jura bio du Domaine Jean Macle (vin complexe au bouquet de noix, d’amande et d’agrumes) constituera une très bonne alternative.

Publié dans Vins avec les volailles | Marqué avec | Laisser un commentaire

Quel vin avec du poisson au beurre blanc ?

Sauf à de rares exceptions, il est d’usage d’associer les produits de la pêche à des vins blancs plutôt qu’à des crus rouges. Un poisson préparé au beurre blanc ne déroge pas à la règle, en veillant toutefois à respecter certaines nuances.

poisson au beurre blanc

De lac ou de rivière, le poisson s’accommodera plus volontiers d’un vin rond, tandis que, issu de la mer, ses arômes plus denses devront être associés à un vin plus puissant. Ainsi, si l’alose et le saumon sont plutôt conseillés avec un Savennières sec, la sole devra être servie accompagnée d’un Montrachet. Quant au sandre et au brochet, ils seront tout simplement divins avec un muscadet vieilli, tel un Muscadet-Côtes-de-Grandlieu sur Lie La Roche Blanche cru 2007.

Publié dans Vins avec les poissons | Marqué avec | Laisser un commentaire

Quel champagne pour un kir royal ?

Autrefois connu sous l’appellation “blanc-cassis”, le kir et ses nombreuses variantes sont aujourd’hui proposés par les plus grands restaurants à travers le monde. Dans sa version “royal” haut-de-gamme, il n’en demeure pas moins un cocktail presque familial, dans la grande tradition française.

Toutefois, si chacun y va de sa formule, il n’en demeure pas moins que le véritable kir royal doit respecter un savant dosage de 1/5 de crème de cassis de Dijon pour 4/5 de vin de Champagne. Quant au choix du champagne lui-même, on se portera vers un sec ou demi-sec pour un kir au goût sucré renforcé, ou inversement vers un brut ou ultra-brut afin d’obtenir un cocktail plus doux et harmonieux.

kir royal au champagne

Publié dans Vins d'apéritif | Laisser un commentaire

Quel vin avec du canard rôti ?

Le canard rôti au four demeure la façon la plus simple de préparer ce volatile tout en permettant d’en préserver les saveurs. Une large palette de vins rouges s’offrira dès lors à vous pour accompagner un repas dont il sera la vedette. Pour un canard sauvage, il faudra préférer un vin puissant, mieux assorti aux gibiers.
La vallée du Rhône est une terre propice à ces crus de caractère, avec ses Châteauneuf-du-Pape, Gigondas et Côtes-du-Rhône. Quant aux associations sucré-salé, elles autorisent autant de combinaisons envisageables que de préparations possibles. Un canard rôti à l’orange trouvera un excellent répondant dans un vin jaune liquoreux de type Gewurztraminer alors qu’accompagné de figues et de miel, on préfèrera un demi-sec Coteaux-de-l’Aubance d’Anjou.

recette de magret de canard
Publié dans Quel vin avec les viandes ? | Marqué avec | Laisser un commentaire

Quel vin avec des huîtres ?

Produit phare de la côte atlantique, l’huître est idéalement consommée nature, à la coquille, pour ne pas en altérer le goût. Son parfum fortement iodé doit dès lors être accompagné d’un vin rigoureusement choisi caractérisé tant par son acidité que par ses saveurs minérales.

huître au champagne

Un vin blanc sec comme un Riesling d’Alsace, un Entre-deux-Mers ou un Sancerre sont donc des compagnons idéals. Toutefois, pour ajouter une touche d’originalité à leur dégustation, les huîtres peuvent être associées à des vins “perlants” légèrement effervescents de type muscadet (l’AOC Muscadet-Sèvre-et-Maine sur Lie du vignoble Poiron-Dabin, issu d’un cépage 100 % melon de Bourgogne est alors à recommander) ou encore à un champagne nature, de préférence brut intégral ou extra brut.

Publié dans Vins avec les crustacés | Marqué avec | Laisser un commentaire

Quel vin avec des coquilles Saint-Jacques

La coquille Saint-Jacques est aujourd’hui l’un des coquillages les plus appréciés des Français. Sa délicatesse et sa finesse, associées à sa rareté, en font toutefois un met principalement consommé lors des repas de fête. Lorsqu’elle est préparée simplement poêlée dans un peu de beurre ou juste gratinée, la noix de Saint-Jacques conserve son parfum à la fois iodé et légèrement sucré.

Noix de Saint jacques sur lit de poireaux

Pour l’accompagner, il faudra se tourner vers un vin lui donnant de la valeur sans pour autant éteindre ses arômes : idéalement, un vin blanc pur et frais proposant une belle minéralité. Un Pinot gris (Tokay) d’Alsace ou un Saumur du val de Loire sauront la sublimer. Ou, pour une association encore plus subtile, un Ladoix 1er cru Le Rognet 2005 du domaine Pierre André.

Publié dans Vins avec les crustacés | Marqué avec | Laisser un commentaire

Quel vin avec des cailles farcies ?

Gibier réputé pour sa chair fine et délicate, la caille a su trouver une place de choix sur les grandes tables françaises. Lorsqu’elle est servie farcie, son goût subtil doit impérativement être associé avec soin à un vin rouge à faible acidité pour ne pas nuire à son parfum fugace.
Un vin issu d’un cépage à dominante syrah de la vallée du Rhône sera donc le choix idéal : Châteauneuf-du-Pape, Cornas ou Gigondas feront l’affaire, au même titre qu’un Bandol plutôt âgé aux tanins assagis.

cailles farcies

Sur une table de fête, une caille farcie accompagnée d’un excellent Côte-Rôtie du domaine Gaillard ou d’un Bordeaux Saint-Emilion grand cru permettra de donner au repas une marque élégante et de satisfaire pleinement vos convives.

Publié dans Vins avec les volailles | Laisser un commentaire

Quel vin avec des asperges ?

Souvent proposées en vinaigrette ou en sauce mousseline, les asperges ont cette particularité de conserver, quelle que soit leur préparation, une certaine amertume. Cette singularité fait de l’asperge un aliment difficilement accommodable au vin.

Il est toutefois de coutume de lui associer un vin blanc sec, généralement d’Alsace (de type muscat ou Pinot gris tokay), de Bourgogne (un Meursault ou un Chablis feront l’affaire), ou de Catalogne (Alella, Penedès seco).

A de rares exceptions cependant, elle peut être accompagnée d’un vin rouge. Ainsi les asperges à la flamande trouveront-elles un répondant hors du commun à la souplesse et aux arômes fruités d’un Saumur-Champigny du domaine des Roches Neuves.

Publié dans Vins avec les légumes | Marqué avec | Laisser un commentaire

Quel vin avec le cassoulet ?

Ambassadeur culinaire du sud-ouest, le cassoulet a su se démarquer comme l’un des symboles de la grande cuisine régionale française. Plat généreux et roboratif par excellence, il est le fruit d’un terroir à l’identité marquée, situé au sein d’une région viticole riche produisant des vins rouges charnus et veloutés : les Cahors, Madiran, Gaillac, Béarn ou encore Irouléguy fournissent aux amateurs de bonne chère des crus aux qualités idéales pour l’accompagnement des plats confits.

C’est naturellement vers ces vins régionaux que les connaisseurs se tourneront de préférence afin de sublimer les saveurs d’un cassoulet traditionnel, ou, par défaut, vers d’autres appellations aux caractéristiques similaires, telles que certains Beaujolais (Juliénas, Chénas) ou vins du Languedoc (Fitou, Cabardès).

Publié dans Vins avec les spécialités locales | Marqué avec | Laisser un commentaire