L’art de savoir bien choisir les vins

Un rosé frais et léger, idéal à l'apéritif.

Un rosé frais et léger, idéal à l’apéritif.

Vous organisez un séminaire ou une réception ? Il peut être délicat de sélectionner les vins qui accompagneront les recettes de cuisine collective. D’autant qu’un grand nombre de convives nécessite d’investir dans une quantité importante de bouteilles, qu’il serait dommage de gâcher. Voici quelques conseils pour bien choisir les vins et éviter tout impair.

Bien choisir les vins : la règle de base

Pour profiter d’un repas aux saveurs harmonieuses, veillez avant tout à l’enchaînement des vins. Pensez à conserver une certaine cohérence tout au long du repas : la qualité des vins doit aller crescendo. Commencez donc par servir un vin léger, puis enchaînez avec un vin plus puissant. De la même façon, servez les vins secs avant les vins sucrés. Le principe de base est donc simple : préservez les papilles, afin que les convives profitent des saveurs ! Accordez-vous donc avec votre fournisseur de viande ou votre fournisseur de poisson frais, afin que le menu suive la même montée en saveurs.

Bien choisir les vins : le choix du menu

Le choix des vins dépend avant tout des mets qui composent le menu. Commencez donc par établir soigneusement le menu avec votre traiteur. En effet, certains mets sont très exigeants, et cela vaut tout particulièrement pour les viandes. Ainsi, un vin corsé accompagnera à la perfection un mets aux saveurs intenses, du gibier par exemple. En revanche, il ne s’accordera pas du tout à une viande blanche, à la saveur beaucoup plus légère.

Un Sancerre pour accompagner le fromage de chèvre.

Un Sancerre pour accompagner le fromage de chèvre.

Bien choisir les vins : les erreurs à éviter

Lors du choix des vins, l’erreur la plus commune concerne l’apéritif. Si vous avez sélectionné une recette aux saveurs subtiles, veillez à ne pas proposer un vin sucré lors de l’apéritif. Un vin trop doux écraserait les papilles et empêcherait vos convives de goûter aux saveurs les plus subtiles au cours du repas. Préférez un vin blanc sec, comme un Chablis ou un Sancerre, ou du champagne, qui saura mettre les convives en appétit. Le fromage représente un autre écueil lors du choix des vins. Contrairement aux idées reçues, un vin rouge est malvenu : ses tanins trop puissants causent une désagréable sensation d’amertume. Privilégiez un vin blanc frais, qui exhalera les saveurs et ravivera agréablement les papilles.

Crédits : Chlorophylle – Silvia Crisman (Fotolia)

Ce contenu a été publié dans repas familial. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *