Le bon vin tout au long du repas

Choisir le vin qui sublimera un plat est déjà une tâche difficile en soi… mais il faut également veiller à bien accorder entre eux les différents vins que l’on sert tout au long du repas !

En effet, certaines règles sont à respecter pour proposer des accords mets-vins qui se complètent efficacement.

Accords mets-vins : respecter l’harmonie entre les saveurs

De la même manière qu’il y a un ordre à respecter pour servir les plats – sauf si vous aimez manger votre dessert en premier – il faut aussi veiller à soigner l’enchainement de ses vins. Et si l’on ne mange généralement pas une part de gâteau au yaourt moelleux en tout début de repas, il y a une bonne raison à cela ! En effet, les mets sucrés stimulent tellement les papilles, que tout ce que l’on goûte par la suite semble bien fade en comparaison.

Amis en train de trinquer avec des verres de vin blanc

Avec le vin, c’est exactement le même phénomène qui se produit : un vin doux, aussi excellent soit-il, servi immédiatement après un vin puissant et tannique, semblera bien triste et terne. De la même manière, si l’on possède une excellente bouteille, mieux vaut la servir après ses vins plus « moyens ». Dans le cas contraire, des vins moyens, mais corrects, paraîtront bien peu savoureux et n’arriveront pas à tenir la comparaison.

Il faut donc veiller à servir ses vins de manière graduelle, de façon à gagner progressivement en intensité, sans rompre cette évolution.

Choisir les bons vins pour gagner en intensité

Verre de vin à côté d'une entrée gastronomique

C’est pourquoi on commencera généralement par servir des vins blancs en entrée, pour accompagner de la salade, des toasts ou des fruits de mer. C’est également le bon moment pour sortir le champagne : les bulles réveillent les papilles !

Vient ensuite le plat de résistance : là, tout dépendra de la nature du plat. On ne servira en effet pas le même vin avec des tagliatelles au saumon qu’avec une viande rouge en sauce. Le poisson et les viandes blanches sont en effet considérées comme plus « douces », en termes d’intensité, que la viande rouge ou le gibier. Voilà pourquoi du vin blanc corsé ou du vin rouge fruité conviendra mieux aux premiers, tandis que pour les seconds, des vins rouges bien puissants et profonds relèveront à merveille le plat !

À savoir : on évitera d’associer du rosé avec des fromages forts, puisque son acidité risquerait de masquer leur goût.

Enfin, lorsque vous arriverez au dessert, vous pourrez sortir vos vins les plus liquoreux, qui s’associeront parfaitement bien avec le côté sucré de vos gâteaux.

Besoins de quelques idées de vins pour accompagner votre repas ? Voici une liste qui devrait vous aider :

  • Exemples de vins blancs forts : Chardonnay, Sauvignon et Chenin.
  • Exemples de vins rouges fruités : Sirah, Cabernet franc et Gamay.
  • Exemples de vins rouges tanniques : Carignan, Cabernet sauvignon et Merlot.
  • Exemples de vins liquoreux : Sauternes, Pinot Gris et Vin de paille.

Source image : Unsplash

Ce contenu a été publié dans repas familial. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *